Pirates russes

Pirates russes : à l’abordage de Barcelone !

Le 21 siècles apporte son lot de progrès et d’innovations. L’ère du numérique est bien là, et beaucoup arrivent à en tirer leur épingle du jeu pour réorienter leur carrière. Les formations vont bon train, il est désormais facile de s’adapter au digital pour exploiter ce secteur qui semble n’avoir aucune limite en matière de renouveau. Oui, mais voilà ! Toute solution vient avec ses problèmes, et le numérique n’échappe pas à la règle. Les corsaires du net sont même aux portes de Barcelone !

Les pirates russes à l’abordage de Barcelone !

Depuis le début de l’invasion russe en Ukraine, on observe une recrudescence d’attaques informatiques venues de Russie. Le congrès mondial de la téléphonie mobile qui avait lieu dans la capitale de la Catalogne a été frappé de plein fouet par les assauts répétés de pirates venus du pays des tsars ! Les systèmes de sécurité les plus poussés ont été mis en place pour pallier toute éventualité, mais il semblerait que les Russes avaient un coup d’avance.

Les informations confidentielles du congrès étaient clairement visées, mais souvent c’est un bien lucratif qui est convoité.  Si vous êtes victime d’une manipulation de ce genre, vous n’avez que vos yeux pour pleurer. Une fois vos larmes séchées, lisez ça et repartez de plus belle pour renflouer vos caisses ! Les corsaires des temps modernes ne reculent devant rien et usent de tous les subterfuges pour arriver à leurs fins. Inconnues il y a 80 ans, les temps de guerre modernes sont propices aux attaques de ce genre désormais. Ils ‘agit donc d’ouvrir l’œil, ou du moins de dire à votre antivirus de la faire.

Des attaques incessantes

Le conflit en Ukraine a ouvert plusieurs voies. Celle des intrusions informatiques est de plus en plus empruntée. Ce sont les grands groupes des secteurs de l’aéronautique et de la santé qui sont visés en priorité. Les administrations qui pratiquent les audits et les conseils ne sont pas en reste et complètent le podium. Des attaques de grandes envergures sont tentées, afin d’essayer de déstabiliser les pôles économiques, énergétiques et administratifs, fragilisés par la guerre.

L’heure est donc à la sécurité, il convient de sauvegarder ses données à tout prix chez un tiers ou dans des banques privées et réservées à cet effet. Ainsi, même en cas d’attaque, on pourra se prémunir et continuer nos activités en temps de guerre.

Barcelone et la peur des représailles

Après la cyberattaque du congrès mondial de la téléphonie mobile, les entreprises barcelonaises redoutent plus que jamais des représailles. En effet, suite aux tentatives de piratage, la ville a annoncé rompre officiellement toute relation diplomatique avec la Russie.

Le premier adjoint au maire est même allé plus loin en affirmant que la ville côtière espagnole tenterait de jouer un rôle dans l’isolement du pouvoir politique russe. Des actions, pour l’instant confidentielles, seraient prévues sans que l’on connaisse la nature de celles-ci. Affaire à suivre, donc, dans cette guerre qui semble se profiler sur tous les fronts, et toutes les frontières.

 231 Vues totales

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.