Votre téléphone peut dire si vous êtes déprimé

Votre téléphone peut dire si vous êtes déprimé

Vous pensiez tout savoir sur votre téléphone, mais, ce dernier pourrait en savoir autant sur vous, ou du moins sur votre état de dépression.

C’est ce que révèle une récente étude publié dans le Journal of Medical Internet Research qu’en apprend que notre téléphone pourrait connaître notre état de dépression. L’étude  été réalisé par des chercheurs de l’Université Northwestern, elle avait pour but de démontrer comment le GPS et l’utilisation des capteurs peuvent déterminer si oui ou non une personne présente des signes de dépression.

Pour aller plus loin l’étude explore la détection de marqueurs comportementaux de la vie quotidienne en utilisant des systèmes  d’un mobile comme le GPS et leur utilisation dans l’identification dépressif des symptômes..
L’étude a alors suivi pas moins de 40 participants, qui avaient tous, bien entendue un smartphone avec une application d’acquisition de données de capteur installé, appelé Robot Violet . Cette application se décrit comme une application de détection qui permet de détecter l’aspect comportemental sensible au contexte de l’individu.
Grace à elle les chercheurs ont été en capacité de déterminer à partir des smartphones des participants leurs sentiments, avec un taux de 86.5% de précision.

Le déroulement ?

Au début de l’étude, les chercheurs ont demandé aux participant de remplir un questionnaire d’auto-dépression déclaré, une sorte d’analyse de l’état actuel du participant. Le questionnaire se compose de plusieurs questions bien précises, qui porte sur la démographie et la santé du patient.

Parmi les participants, 28 avaient des données de capteur reçues suffisantes pour effectuer une analyse. Les informations recueillies par les GPS et les données ont en suite été analysé selon certaines caractéristiques, comme la régularité du rythme toutes les 24 heures, les différents lieux fréquentés,  les fonctionnalités utilisées, la durée d’utilisation, et la fréquence d’utilisation…

En conclusion, avec toutes ces données, les chercheurs ont pu déterminer avec 86% d’exactitude le degré de dépression des participants. Malgré les résultats encourageant l’application Robot Violet permet plutôt d’avoir une analyse des gens et de leur comportement quand ils interagissent avec leur Smartphone.
JMIR suggère que des capteurs de téléphone offrent de nombreuses possibilités et peuvent être utilisé dans plusieurs domaines comme la médecine pour la surveillance continue des patients et des interventions qui peuvent fournir des informations crucial pour les soins.

 20 Vues totales

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *