veste chauffante connectée

Comment fonctionne une veste chauffante connectée ?

Une entreprise américaine de vêtements chauffants basée à Boston, fondée par trois personnes qui se sont rencontrées au MIT ont cherché à concevoir des vêtements chauffants connectés. Je n’ai jamais porté leurs vêtements auparavant, mais leurs produits incluent des chemises et des pantalons extensibles ainsi que des vestes avec des tissus imprimés en 3D et des matériaux à « changement de phase » qui stockent et libèrent de la chaleur. Les habits qui chauffent vont devenir un incontournable dans les années à venir.

Veste à régulation thermique

La première pièce de leur collection (qui utilise de l’électricité) est cette veste, dont le dos et les manches sont parcourus de fils en fibre de carbone qui la chauffent pour la porter par tous les temps, comme une couverture électrique que nous connaissons déjà. Nous avons déjà vu des vestes chauffantes à la télévision pour les sportifs et des vestes connectées comme celles de Google et de Levi’s Commuter, dont le tissu est sensible au toucher. Celle-ci est différente : il s’agit d’une veste à régulation thermique conçue pour être automatique. J’ai porté un modèle d’essai avec le cofondateur du projet pour voir à quoi cela ressemblait.

Comment fonctionne une veste chauffante

En gros, il s’agit d’une veste chauffante avec un thermostat à l’intérieur, et elle est capable de se connecter à une application mobile afin de pouvoir augmenter ou diminuer la chaleur de la veste depuis son téléphone portable.

La veste se réchauffe à l’aide d’une batterie amovible standard de 10 000 mAh, qui est fournie avec elle (vous pouvez également utiliser votre propre batterie). Une prise USB dans la poche alimente le manteau pendant environ quatre à cinq heures d’affilée, ou jusqu’à une journée si vous utilisez le mode le plus économique.

La technologie n’est pas en reste : des capteurs de température internes et externes et un accéléromètre sont intégrés à la veste. Les capteurs de mouvement et de température de la veste ajustent automatiquement le chauffage en fonction de votre environnement. Une application pour téléphone Android et iOS propose trois réglages de chauffage (faible, moyen, élevé), mais Wardena, le cofondateur, me promet que je n’aurai pas besoin de faire beaucoup de réglages lorsque je porterai la veste : L’application apprendra vos préférences au fil du temps grâce à l’apprentissage automatique.

Cette veste est extensible, plutôt confortable et imperméable, avec une capuche amovible. Mais je me posais la question si cela n’était pas de trop d’avoir une veste chauffante.

Debout par un temps glacial en plein mois de février au coin d’une rue sans bouger quand il fait 4,5 degrés Celsius. Avec la veste Xioami, je pouvais sentir une douce chaleur dans mon dos, et des poches agréablement chauffées. Je vous confirme que cela est plutôt très agréable.

Le mode d’emploi

La fonction connectée permet simplement d’allumer et d’éteindre la veste, donc en théorie, il vous suffit de dire « allumer ma veste » lorsque vous quittez votre domicile, puis de ne plus vous en soucier. Wardena dit qu’il envisage d’autres fonctionnalités pour l’avenir. Je ne sais pas de quoi il s’agit. Des compétences Siri et Google pourraient être ajoutées par la suite.

La veste est également lavable en machine, même avec la prise USB cousue pour cela. Wardena recommande un cycle de lavage à froid et un séchage à température moyenne. Le nettoyage à sec semble être hors de question.

À environ 250 euros pour son prix, ce n’est pas beaucoup plus qu’une veste de marque. La veste est apparemment lancée en premier sur quelque magasin afin de connaitre les avis des clients pour être sûr avant de lancer une production de masse. La veste sera fabriquée vers novembre, lorsque le temps redeviendra froid. J’espère pouvoir la porter à nouveau à ce moment-là.

 48 Vues totales

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.