Metaverse Et Pari En Ligne

Les risques des paris en ligne dans le Metaverse

Entre la fin du XXème et le début du XXIème siècle, de nombreuses technologies innovantes ont émergé. Parmi elles, des technologies générationnelles comme la réalité virtuelle (VR), le Web 2.0 ou la blockchain continuent d’évoluer et de faire évoluer notre monde. Aujourd’hui, avec une tendance à s’enchevêtrer, ces innovations donnent naissance à plusieurs thèmes de convergences. Le Metaverse fait partie de ces nouvelles technologies hybrides et il est considéré par certains comme celle ayant le plus grand potentiel. Cependant, une partie de la communauté tech et des incultes craint un impact néfaste de cette innovation dans plusieurs domaines. L’industrie du pari en ligne entre autres est fortement impliquée et embrasse déjà son avenir avec le Metaverse. Est-ce réellement pour le meilleur ? Quels dangers implique ce nouveau monde ?

Les paris en ligne ; un secteur florissant

L’industrie du casino en ligne a su saisir l’opportunité se développer avec le phénomène de numérisation accélérée qui s’est répandu sur ces dernières années. La demande dans le secteur est très grande et suscite une concurrence accrue entre les différents établissements virtuels. En partenariat avec les meilleurs développeurs, ces établissements n’ont cessé de se réinventer en proposant des options de divertissements variées pour le plus grand bonheur des parieurs.

Les machines à sous, jeux les plus usuels, représentent plus de la moitié des jeux proposés. Ensuite, il existe bon nombre de jeux de table pour les fins tacticiens et, pour finir, les jeux de casino live, en direct, qui commencent à sérieusement se populariser. Roulette, blackjack et baccara live sont autant de titres qui sont de plus en plus appréciés. La différence ici pour ces jeux de casino live est la présence en temps réel d’un véritable croupier. Dans ce cas de figure, l’objectif des développeurs est de rapprocher les joueurs le plus possible de la réalité. Au vu du succès de ces jeux live avec croupier en direct, les têtes pensantes de cet univers réfléchissent déjà à la prochaine marche en avant. En l’état, le Metaverse semble être ce nouveau marché que souhaitent investir les plateformes de paris en ligne.

Le « Meta-universe » en quelques lignes

L’expression anglaise Metaverse provient des composantes Meta, signifiant au-delà, et universe, décrivant un univers. Par analogie, on peut donc comprendre « au-delà de l’univers ». Beaucoup l’ignorent, mais en réalité, la notion de Metaverse fait son apparition très tôt en 1992. Neal Stephenson sortait son roman intitulé « le Samouraï virtuel » ; une dystopie dans laquelle figurait pour la première fois le mot Metaverse. Il s’agit d’un monde numérique, parallèle dans une certaine mesure au nôtre, et dans lequel il serait théoriquement possible de faire quasiment tout du monde réel.

Même s’il ne fait pas encore partie des tendances technologiques attendues pour 2023, actuellement cet univers virtuel est on ne peut plus réel. Il se concrétise au fil des mois et pose déjà des jalons pour s’incruster durablement dans les habitudes quotidiennes. Le concept de Metaverse a encore des limites floues jusqu’à maintenant du fait de l’intégration permanente de plusieurs technologies pour l’améliorer. Son potentiel touche à tout, mais nous nous concentrons ici sur son incidence dans le secteur des paris en ligne.

Paris en ligne et Metaverse : les dangers qui guettent

Il est vrai que le Metaverse peut être ce prochain levier qui, comme la digitalisation, a donné une nouvelle dimension aux jeux d’argent. Cependant, la technologie du Metaverse comporte encore de nombreux points incertains et les inquiétudes quant aux risques qu’elle implique sont grandes. Exposons ces obstacles qui interrogent tant sur l’intégration de cet univers virtuel.

Une utopie addictive

Pour Marc Zuckerberg, PDG de Meta (Facebook, Instagram, WhatsApp), l’idée est de faire du Metaverse l’internet de demain. Ce sont des mots forts qui en disent long lorsqu’on se penche sur les côtés néfastes de l’internet. Selon une étude de Swiss Education Group, les jeunes pousses de -25 ans passent 60 % de leur vie sur les réseaux sociaux. Ils ne vivent la plupart du temps qu’à travers ces réseaux, en se désintéressant de la vie réelle. L’une des raisons à cette dépendance est la méthode de conception de ces plateformes.

Ces dernières sont basées sur un modèle de récompense gratifiant les publications des internautes par des « j’aime », qui nourrissent le sentiment de reconnaissance. Pour en revenir au Metaverse, le caractère encore plus réel de cette technologie risque de faire sombrer un monde déjà socialement malade. Le virtuel et la réalité inverseraient leurs statuts pour de bon. Les jeux de hasard, déjà réputés pour être addictifs, ne seraient dans le Metaverse qu’un jet d’huile sur un feu déjà bien attisé.

L’impact social

Avec l’avènement de la toile et la digitalisation, un nouveau monde s’est formé. Les publicités idéalistes et les réseaux sociaux ont créé une nouvelle normalité, une réalité parfaite qui déforme celle du monde physique. Cette pseudo perfection que les internautes recherchent engendre de nombreux troubles et complexes dans la vie réelle. La génération X, née dans un monde digital, est naturellement la plus concernée avec les millenials.

Au nombre de ces troubles on retient en premier l’asociabilité, due à l’isolement que crée la déconnexion du monde réel. Aussi, des utilisateurs de la VR témoignent de perturbations post VR : tristesse, gueule de bois, fatigue physique et oculaire etc. En plus des effets secondaires confirmés médicalement, c’est une certitude à présent que la VR impacte négativement la santé physique et mentale. Le Metaverse pourrait bien être la fin des réelles interactions sociales et le passage dans une nouvelle ère pour l’humanité.

Options de paiement

Étant donné que le Metaverse intègre les nouvelles technologies essentielles, il est logique de penser que la blockchain fera partie entière de ce monde numérique. Les principaux moyens de paiement seraient donc les cryptomonnaies. D’un côté, cela permet de garantir la sécurité, la rapidité et le moindre coût des transactions effectuées dans des secteurs comme le pari en ligne. Peu importe le lieu de résidence des joueurs, ces derniers peuvent parier depuis n’importe quel établissement virtuel dans le monde grâce à la cryptomonnaie.

Cet or numérique, basé sur le système de blockchain, évince les intermédiaires comme les banques ou les institutions financières de l’équation. Toutes les contraintes usuelles liées à ces intermédiaires n’existent donc plus avec la monnaie numérique. Néanmoins, pourrait-on réellement se fier à 100 % aux cryptomonnaies ? Sur ces dernières années, la très grande instabilité de cryptos comme le bitcoin et ses pairs n’a pas forcément rassuré. Avant de se lancer dans les cryptomonnaies, une bonne compréhension des marchés haussiers et baissiers du bitcoin est primordiale. Encore faut-il que cela soit suffisant. Les options de paiements restent jusque-là l’un des points flou de l’avenir entre Metaverse et paris en ligne.

Implications juridiques

La juridiction est actuellement l’un des plus gros défis, sinon le plus gros pour le Metaverse. Ce monde virtuel n’est pas un simple jeu vidéo ou l’on incarne un personnage ; il s’agit d’une réalité à part entière où l’on se représente soi-même. Dans le Metaverse vous faites du sport, vous allez au boulot, au cinéma ou même dans un casino pour jouer. C’est une vie à part entière qui se déroule à travers toutes sortes d’activités qui se font au quotidien.

La question de la légifération se pose donc de façon générale. Spécialement pour les casinos virtuels. Ces plateformes de paris hybrides du monde numérique endossent quel statut ? Celui de casino terrestre ou celui d’un simple site de paris en ligne ? Les parieurs dans le Metaverse sont-ils considérés comme des personnes physiques ? Les crimes utilisateurs à utilisateurs, sociétés-utilisateurs ou utilisateurs-sociétés sont-ils répréhensibles ? Si oui, comment ? Autant de questions sans réponses qui font du Metaverse un univers pour le moins dangereux.

Les coûts financiers

À l’heure actuelle, une grande question d’accessibilité se pose sur le Metaverse. En effet, le coût du matériel nécessaire pour profiter de l’expérience du Metaverse n’est pas à la portée de tous. Les meilleurs casques VR du moment se rapprochent du millier d’Euros, une somme déraisonnable si on veut voir la majorité de la population mondiale connectée.

D’après Vladimir Malakchi, Directeur commercial chez Evoplay, cette cherté des matériels VR nécessaires pour le Metaverse devrait s’estomper avec les années. Dans une optique de popularisation du Metaverse, une politique de prix devrait être appliquée en fonction des matériaux utilisés pour construire les casques ou encore des fonctionnalités présentées par ceux-ci.

La sécurité des données

Avec les réseaux sociaux une grande partie de la vie privée et même professionnelle se retrouve en ligne. Ces informations sont souvent utilisées à notre insu par les sociétés à des fins commerciales. Concernant le Metaverse, plusieurs données beaucoup plus intimes tel que les mouvements des yeux, les expressions physiques ou haptiques à travers le casque VR sont exposées.

Au vu de l’énorme quantité d’informations que génère un univers virtuel, les piratages de données ou même d’identité sont d’une grande probabilité. La confidentialité et la protection des données sont des défis majeurs à relever pour la mise en place des casinos en ligne virtuels et celle du Metaverse lui-même.

L’Aspect technique

Bien qu’on ne se fait pas trop de souci pour l’avenir à ce propos, le Metaverse soulève quelques questions techniques au présent. Au fur et à mesure que cet univers s’étoffera, les quantités de données volumineuses seront de plus en plus difficiles à gérer notamment du point de vue de la fluidité.

On peut se demander par exemple si le système peut traiter de façon fluide plusieurs plateformes en arrière-plan, pendant que l’utilisateur se divertit dans un casino virtuel. Les univers et avatars sont également des points sur lesquels les licences continuent de s’améliorer.

 27 Vues totales

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.