Cinéma & TV

Les films algériens les plus récompensés aux festivals de cinéma

Cet article présente la liste des films algériens les plus récompensés aux grands festivals internationaux de cinéma.

Z

Z est un film franco-algérien coécrit et réalisé par Costa-Gavras, sorti en 1969.

Récompenses :

  • Festival de Cannes 1969 :
    • Prix du jury pour Costa-Gavras à l’unanimité
    • Prix d’interprétation masculine pour Jean-Louis Trintignant
  • Grand prix de l’Académie du cinéma 1969
  • Oscars 1970 :
    • Oscar du meilleur film en langue étrangère pour le compte de l’Algérie
    • Oscar du meilleur montage pour Françoise Bonnot
  • BAFTA 1970 : meilleure musique de film (Anthony Asquith Award) pour Mikis Theodorakis
  • Prix Edgar-Allan-Poe 1970 du meilleur scénario pour Jorge Semprún et Costa-Gavras
  • Golden Globe 1970 : meilleur film étranger pour le compte de l’Algérie
  • Prix 1970 de la National Society of Film Critics : meilleur film et 2e place pour le meilleur réalisateur et le meilleur scénario
  • Prix 1970 de la New York Film Critics Circle : meilleur réalisateur pour Costa-Gavras

CHRONIQUE DES ANNÉES DE BRAISE

Sorti en 1975, Chronique des années de braise (وقائع سنين الجمر) est un film algérien réalisé par Mohammed Lakhdar-Hamina.

Récompenses :

LE VENT DES AURES

Le Vent des Aurès (ريح الاوراس) est un film algérien réalisé par Mohammed Lakhdar-Hamina, sortie en 1966. Le Vent des Aurès compte parmi les classiques de la cinématographie algérienne.

Récompenses :

  • Prix de la première Œuvre au festival de Cannes.
  • Prix du meilleur scénario.
  • Grand prix de l’Union des écrivains soviétiques.
  • Gazelle d’Or à Tanger (Maroc) en 1968.

LE CHARBONNIER

Le Charbonnier (الفحام) est un film algérien réalisé par Mohamed Bouamari, sortie en 1973.

Récompenses :

  • Tanit d’argent aux Journées cinématographiques de Carthage en 1972.
  • Prix de la Critique Internationale du 7e art à Ouagadougou en 1973.
  • Sélection au prix Georges Sadoul en 1973.
  • Prix de l’Office Catholique International de Berlin en 1974.

OMAR GATLATO

Omar Gatlato (عمر قتلتوا الرجلة) est une comédie algérienne de Merzak Allouache sortie en 1977.

Récompenses :

  • Médaille d’Argent à Moscou en 1977.
  • Sélection à Cannes en 1977.
  • Prix à Karlovyvary en 1978.

LES AVENTURES D’UN HÉROS

 Les aventures d’un héros est un film algérien du réalisateur algérien Merzak Allouache sorti en 1978.

Récompenses :

  • Tanit d’or aux Journées cinématographiques de Carthage en 1978.

LES ENFANTS DU VENT

Les enfants du vent (Aulad el rih) est un film algérien de Brahim Tsaki.

Récompenses :

  • Prix de la fiction au 7e Festival du Court Métrage et du Documentaire à Lille (France) décembre 1979.
  • Prix de Critique. Venise 1981.
  • Sélection par le Festival Panafricain du cinéma à Ouagadougou 1979.

MOISSONS D’ACIER

Moissons d’acier est un film algérien réalisé par Ghaouti Benddedouche avec avec Hassan El Hassani, Zohra Benyoucef, Larbi Zekkal. Sorti en 1983.

Récompenses :

  • Épée d’Or Grand Prix du Festival de Damas 1983.
  • Prix du Syndicat de l’Union des Artistes. Festival de Damas.
  • Sélection au Festival International de Moscou 1983.

La Bataille d’Alger

La Bataille d’Alger (معركة الجزائر), est un film algéro-italien de Gillo Pontecorvo, sorti en 1966.

Récompenses :

  • Lion d’or à la Mostra de Venise 1966, ce qui provoqua la colère de la délégation français
  • Primé à Cannes et nommé aux Oscars.

Une si jeune paix

Une si jeune paix est un film algérien réalisé par Jacques Charby, sorti en 1965.

Récompenses :

  • Prix du Jeune Cinéma à Moscou en 1965.

Aliénations

Aliénations est un film franco-algérien réalisé par Malek Bensmail, sorti en 2004.

Récompenses :

  • Grand Prix de la Biennale des cinémas arabes, 2004.
  • Grand Prix des Bibliothèques, Festival du cinéma du réel 2004.
  • Magnolia Award, Festival international de Shanghaï.

La Place

La place est une comédie musicale algérienne de Dahmane Ouzid avec Amine Boumediene, Karim Zenimi, Habib Aichouche.

Récompenses :

  • Prix de la meilleure musique de film au festival du cinéma méditerranéen de Montpellier (France), 2011.
  • Prix du système des Nations unies au festival du cinéma de Ouaga Dougou  (Burkina Faso), 2011.
  • Double prix de la meilleure interprétation féminine et celle masculine au festival du cinéma arabe d’Oran (Algérie), 2011.
  • Mention spéciale du jury au festival du cinéma de Tétouan (Maroc), 2011.

Papicha

Papicha (jeune fille coquette en arabe) est un film réalisé par Mounia Meddour, sorti en 2019.

Récompenses :

  • Festival du film d’El Gouna 2019 : Meilleur film arabe
  • Festival du film francophone d’Angoulême 2019 : Valois du public, Valois du meilleur scénario et Valois de la meilleure actrice pour Lyna Khoudri
  • César 2020 :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page